Les députés ” marchands” et les hors la loi de la république

Etat de non droit. Un parlement hors la loi et des députés marchands. Les revelations de l’ex deputé Tliba et du fils de Djamel Ould Abbes-sans fonction officielle- montrent à quel point la maison Algerie etait plongée dans l’informel , l’illegal , depuis le sommet de ses institutions. Le pays était entre les mains dangereuses de ces faiseurs de lois . Des députés qui se vendaient , des sièges qui s’achetaient avec la complicité , voire la commande de ceux qui dirigeaient. Devant les juges, Tliba confirme ce que les…

A suivre

Dur d’être ministre avec…Tebboune

Ces ministres qui doivent sûrement…transpirer. Un souffle long semble de rigueur pour les membres du gouvernement sollicités une fois par semaine autour du président de la république. Un exercice devenu incontournable pour nos ministres engagés plus par leurs responsabilités que par les priviléges liés au poste. Sous Tebboune, le poids d’un ministre , au double sens du terme, physique et statutaire, perd en mesure mais gagne sûrement en charge de travail. La ligne imposée avec ces réunions marathons à raison d’un conseil de ministres par semaine recommande forcément de la…

A suivre

Réouverture des frontières entre l’Algerie et…Club des pins

Tebboune vient de planter le drapeau algérien au coeur de cette principauté , celle là même qui a abrité derrière ses frontières hyper-surveillées une race de prédateurs à jamais inscrite dans les pages noires de l’histoire. Le chef de l’Etat vient d’accomplir ici sa part de hirak ‘d’autant que cette partie côtière de l’Algérie de ces ex seigneurs est restée totalement inconnue, infranchissable pour l’écrasante majorité des algériens. Les moins de 32 ans , majoritaires dans les statistiques du pays n’ont jamais mis les pieds au club des pins. Désormais…

A suivre

Entre son programme et ses hommes: le casse tête de Tebboune

  Dans sa dernière sortie lors de la rencontre gouvernement-walis, Abdelmadjid Tebboune a usé d’un discours franc et encore une fois il s’est montré particulièrement bien informé de la situation qui demeure inchangée dans ces contrées de l’Algérie profonde. La verité même livrée de la part du premier responsable du pays est-elle toujours bonne à dire? Que dira le citoyen lambda, cet algérien totalement démuni, quand le président de la république , du haut de ses pouvoirs avoue l’existence de forces de résistance qui persistent à agir pour entraver tout…

A suivre

le corona a-t-il peur de l’Algérie ?

Il y aurait bien matière à croire que le corona virus qui malmène la planète avec son lot de morts , soit un peu plus ” clément ” en Algérie. Peut être y a-t-il même songé à faire preuve de clémence face à un peuple qui aura connu tant d’épreuves. Ce virus de la malédiction serait il en train de se heurter à une résistance ” divine ” ou faut il croire que nous n’avons eu ” droit” qu’ à des résidus de corona égarés dans ce petit voyage de…

A suivre

Le porte parole, le hirak et la maudite virgule…

Un propos ” largement ” mal interprété a de fortes chances d’être celui qui aura été ” singulièrement ” mal formulé. Le porte parole de la présidence de la république et conseiller à la communication du président, Mohand Oussaid Belaid a le droit à l’erreur. Il a surtout le devoir de corriger. Après sa récente sortie à l’occasion d’une émission diffusée par la télévision publique , le porte parole de la présidence a fait des déclarations en rapport avec le hirak et la pandémie du Covid 19. Il a laissé…

A suivre

Le savant et le savon de Marseille: Tebboune plus rapide que Macron…

C’est encourageant : 1 seul mort sur 1003 personnes traitées à la chloroquine associée à un antibiotique ! C’est au niveau du service du professeur Raoult à l’IHU de Marseille. Il déclare aussi que sa nouvelle étude fait état de 93% de taux de réussite sur un autre échantillon. Ce protocole thérapeutique recommande néanmoins d’être appliqué dès les premiers stades de la maladie et non pour les cas avancés dont ceux arrivant à la détresse respiratoire comme le laissent suggérer certains politico-médecins. Cela dit, les Algériens ( Autorités ) ont,…

A suivre

L’heure n’est pas au Hirak…

Le corona est là, il fait des victimes mais de grâce arrêtez de jouer aux savants des chiffres. Ce sont justement les recalés de l’arithmétique qui veulent faire parler les chiffres ” morts ” . Ne jouez pas à ceux qui ont leurs sources auprès des fossoyeurs. Arrêtez vos multiplications infondées. De toutes les façons, la pandémie devra poursuivre son ascension naturelle jusqu’ au pic qui lui sied. Et suivant le même élan, le flux inverse devra ensuite intervenir par une tendance baissière toute aussi naturelle. Souhaitons que le pic…

A suivre

L’ordre et le confinement : Faut-il attendre le président?

De l’opportunité de convoquer un psychiatre en chef pour examiner certains esprits frondeurs. Frondeurs contre la vie, ou la mort , c’est selon. Ils attendent un décret, une décision du président de la république pour les protéger contre l’évidence d’un danger ! Mieux que cela, sur les réseaux sociaux, on les voit et on les entend réclamant des mesures à même de les confiner et de les maintenir hors danger . Ils sont demandeurs.  Ils veulent être obligés.  Ces gens là seraient ils donc frappés d’incapacité quand il s’agit de…

A suivre

Gaid Salah, jusqu’ au bout d’un combat……

Très tôt ce lundi matin , l’information a commencé à circuler mais personne n’osait y croire ou s’aventurer à la donner. Le Général de corps d’armée, chef d’État major de l’armée et vice ministre de la défense nationale, Ahmed Gaid Salah est décédé très tôt ce matin, suite à un arrêt cardiaque. Âgé de 80 ans , Gaid Salah a été pratiquement seul aux devants de la crise  politique qu’ a traversée le pays durant ces 10 derniers mois. Il aura été le seul interlocuteur représentant ce qui restait de…

A suivre