En proie à un malaise interne: le RCD perd la raison

En plein tumulte politique et une grave crise que traverse le pays, le RCD est en train de faire face à un grave malaise au niveau de ses structures internes. Une lutte féroce entre ses membres les plus influents et la direction actuelle du parti est désormais étalée sur la place publique , via les réseaux sociaux qui ont dévoilé la menace qui plane sur la stabilité d’un parti dont la symbolique de lutte et d’engagement en faveur de la démocratie risque de voler en éclats.   Turbulences au sommet,…

A suivre

Gaid salah avance, tranche et menace

Il ne fallait surtout pas s’attendre à un discours dont la substance irait à la rencontre des slogans des vendredis. Gaid Salah le chef d’État major des armées campe sur ses positions constitutionnelles et rejette la solution politique qui prône la nécessité d’une période de transition. Son discours de ce lundi, tenu à partir d’Oran où il était en mission d’inspection, confirme le”plan’ de l’armée pour une sortie de crise tel qu’ il a été décidé par l’Etat major , même s’il mentionne que son rôle puisé des textes constitutionnels…

A suivre

Le DG de la police limogé alors qu’il était sur le terrain

Kara Bouhadba n’a pas fait long feu à la tête de la DGSN. Son parcours qui prend fin aujourd’hui aura duré 6 mois, soit l’âge du hirak, puisqu’ il a été nommé à ce poste quelques jours avant le début du mouvement populaire. Ce Samedi alors qu’ il était en mission d’inspection dans la wilaya d’El Taref et après avoir visité le poste frontières algero-tunisien d’Oum Tboul , la nouvelle de son limogeage est tombée, surprenant tout le monde d’ailleurs. Il est vrai que quelques heures avant c’est la ministre…

A suivre

Le DG de L’ONDA emporté par le drame et la “liberté ” de Soolking

La sanction a été d’une célérité remarquable. Sami Bencheikh El Hocine , le désormais ex DG de l’ONDA , organisateur du concert de Soolking , n’a pas été suspendu, comme il est d’usage en la matière. Il a été limogé en moins de 24 h après la tragédie qui a coûté la vie à 5 jeunes et plus d’une centaine de blessés suite à la bousculade autour du stade de 20 Août d’Alger qui abritait l’événement. Il y a eu mort d’hommes dans cette fête.  Des responsabilités sont à situer…

A suivre

Le hirak tient ses promesses en ce 27 ème vendredi

Ce 27 ème vendredi de hirak intervient au lendemain du drame qui a coûté la vie à 5 jeunes et provoqué plus d’une centaine de blessés à l’occasion du concert de Soolking au stade du 20 Août d’Alger. Il reprend des couleurs et épouse parfaitement la cause de départ et le fond des revendications politiques scandées depuis sa naissance le 22 février, ce mouvement populaire prouve désormais qu’ il ne compte point s’essouffler après avoir enduré toutes les épreuves. Répression policière, chaleurs suffocantes , tentatives de division et manoeuvres de…

A suivre

Concert de Soolking: Colère et indignation après le drame

Incompétence criminelle ! Une fête qui promettait la joie et l’éclatement à des milliers de jeunes finit dans un drame. Résultat du désastre : 5 morts âgés de 13 ans à 22 ans et quelques 23 blessés enregistrés ce jeudi soir au stade du 20 Août d’Alger où se tenait le concert tant attendu de la star des jeunes, le rappeur Soolking. L’accident serait survenu vers 20 h30 au niveau d’une des portes du stade où une immense bousculade semble avoir engendré la panique et le malheur. Organisé par l’ONDA…

A suivre

Tayeb Louh, placé en détention provisoire

L’ex ministre de la justice et garde des sceaux, Tayeb louh vient d’être placé en détention provisoire par le juge d’instruction près la cour suprême, ce jeudi. Il sera transféré à la prison d’El Harrach où y séjourne pratiquement tout le gouvernement du dernier mandat de Bouteflika. De graves soupçons de corruption pèsent sur l’ancien homme fort du système Bouteflika qui avait été soumis il y a quelques jours à une interdiction de sortie du territoire national et interrogé par l’office de lutte contre la corruption. ABN

A suivre

L’incompétence, la corruption et l’injustice : les points noirs des robes noires

Il dresse un état des lieux en trois points pour classer la nature des décisions de justice et des jugements qui ont prévalu jusqu’ ici. Belkacem Zeghmati cite trois catégories de situations  observées dans la pratique et relevées dans le traitement des affaires de justice. En premier, des jugements et décisions conformes aux règles de lois et à l’excellence avérée en matière de respect des procédures.  Mais ils émanent de magistrats à la réputation douteuse . Second cas, fait état de jugements et décisions mitigées  et en substance faible les…

A suivre