Financement de l’economie: la Banque d’Algérie ouvre la voie aux crédits

Afin de booster ‘l’économie en offrant une plus grande aisance monétaire aux établissements de crédit, la banque d’Algérie vient de prendre deux décisions importantes. Selon un communiqué de la dite institution, le comité technique chargé de piloter la politique monétaire , réuni ce lundi a decidé de réduire de…50% le coefficient de réserves obligatoires . Il passe de 6 à 3 %. Un effort important qui sera appelé à conforter la ressource bancaire. Et par prolongement ces dernieres devraient mettre  à disposition de l’economie ces ressources destinées aux crédits. La…

A suivre

L’industrie pharmaceutique locale: Des blocages chroniques et des chiffres dopés

L’industrie pharmaceutique est ce secteur clé et important moteur de croissance de l’économie, une industrie stratégique qui regroupe les activités de recherche, de fabrication et de commercialisation des médicaments pour la médecine humaine ou vétérinaire. C’est l’une des industries les plus rentables dans le monde. Et c’est pour cette raison que ce dossier  était le plus lourd lors du dernier Conseil des ministres tenu le 30 août dernier , au cours duquel il a été question de son adaptation à la nouvelle approche économique de” la nouvelle Algérie “visant à…

A suivre

Le groupe Cevital au coeur de la relance: Son retour est le meilleur indice de confiance

Il y a ceux qui nourrissent le trésor public et ceux qui se nourrissent du trésor public. Le groupe Cevital , reconnu comme 2 eme plus gros bailleurs de fonds du trésor public après Sonatrach vient d’être définitivement réhabilité par les pouvoirs publics. Issaad Rebrab était bel et bien présent à cette stratégique rencontre organisée sous le parrainage du président de la république. Abdelmadjid tebboune qui a invité les présents à débattre avec sincérité et en toute transparence afin de réussir la construction d’une véritable économie a donné la preuve…

A suivre

Exportations: Levée du gel pour certains produits

Le Ministère du commerce a annoncé la fin du gel sur l’exportation de plusieurs produits. La levée d’interdiction à l’export concerne toutes les marchandises à ‘l’exception de celles qui sont subventionnées ou constituées de produits subventionnés . La mesure d’interdiction est néanmoins maintenue pour des produits susceptibles d’être utilisés dans le cadre de la crise sanitaire, à l’instar des bavettes et des gels et autres solutions de désinfection. Pour rappel dès les débuts de la pandémie et à l’instar de beaucoup de pays , les pouvoirs publics avaient instauré des…

A suivre

L’algerie va renouer avec la banque privée

Le retour des banques privées Algériennes. Dans cette batterie de solutions envisagées par les pouvoirs publics afin de redonner du souffle à l’économie nationale en ces temps de crise, figure cette grande annonce : Ouverture des agréments aux privés algériens détenteurs de capitaux afin de créer des banques. C’est le ministre des finances qui l’a fait savoir et qui marque ainsi la fin d’une ère d’interdiction qui n’a que trop duré du fait de ces décisions anti économiques prises sous l’ancien système, au lendemain du scandale khalifa Banque. Le gouvernement…

A suivre

Réforme bancaire : libérer le banquier avant le crédit…

Libérer le banquier avant le crédit… L’urgence de la réforme bancaire. D’ores et déjà un changement à la tête des banques publiques s’annonce comme inéluctable au regard des nouveaux défis inscrits au terme de ce conseil des ministres tenu ce dimanche . Un nouveau souffle dans la ressource humaine en charge de l’exécution de la nouvelle feuille de route dont il est attendu sous le sceau de L’urgence, une réforme structurelle de toute la sphère financière. À commencer par l’outil d’irrigation du marché en capitaux publics orientés vers les vrais…

A suivre

Foire internationale d’Alger: l’édition 2020 annulée

   La Société algérienne des foires et exportations (Safex) a annoncé mercredi l’annulation de la Foire internationale d’Alger (FIA), programmée entre le 16 et le 21 juin en cours, en raison de la pandémie de Covid-19. “Suite à la crise sanitaire sans précédent due à la pandémie de Covid-19, des mesures de lutte et de prévention contre sa propagation ont été décrétées à travers le monde entier. Ces mesures inévitables ont entrainé entre autres la fermeture des frontières, l’interdiction des déplacements, la suspension des vols et autres types de transports,…

A suivre

L’Algérie pourrait réviser tous ses accords commerciaux internationaux

L’Algérie qui enregistre 1,5 milliards de dollars de déficit dans sa balance commerciale comme l’a rappelé ce Mardi Aissa Bekkay, ministre délégué au commerce extérieur envisage la révision de ses accords commerciaux internationaux. Même si le ministre a préféré user du terme ” évaluation ” il s’agit surtout de faire le bilan de l’accord d’association avec l’union européenne, celui de la zone arabe de libre échange ainsi qu’ avec la Tunisie. Aissa Bekkay indique que la nouvelle situation économique dicte l’examen des points forts et des points faibles découlant de…

A suivre

La mesure bientôt effective: les importateurs soumis à un cahier des charges

Ne sera pas importateur qui veut. Désormais, tous les importateurs activant dans la revente en l’état devront être soumis au préalable à la souscription d’un cahier des charges. Sans  donner trop de détails sur le contenu du dit document, kamel Rezig le ministre du commerce ainsi que le ministre délégué au commerce extérieur ont annoncé ce lundi des mesures spéciales destinées à filtrer cette filière de l’activité import . Qu’ il s’agisse de matières premières ou de tout autre produit destiné à être revendu en l’état, les importateurs auront désormais…

A suivre

La banque d’Algérie soulage le marché du crédit : Vers une baisse des taux d’intérêts bancaires

Faut-il s’attendre à une baisse des taux d’intérêts bancaires en faveur de l’investissement ? En tous cas , la banque d’Algérie a annoncé ce jeudi que des mesures spécifiques ont été prises en faveur de l’économie . Faisant autorité en matière de politique monétaire, la banque d’Algérie a procédé à la réduction de son taux directeur à 3% . Une baisse de 25 points  de base ( il était de 3, 25%) qui devrait permettre aux banques commerciales de se refinancer à un meilleur coût auprès de la banque mère.…

A suivre