Le long parcours de la “içaba” au sein des syndicats

Les syndicalistes du roi… Le record de longévité dans le même poste ou du moins dans les mêmes missions revient, haut la main, aux responsables syndicaux de l’UGTA. Certains secrétaires généraux totalisent plus de 28 ans , voire plus , collés au même siège. Ils survivent à toutes les tempêtes à la faveur des fonds dédiés aux oeuvres sociales et dont ils font un instrument de manipulation des travailleurs. La même intensité qu’ils ont déployée pour applaudir Sidi Said est aujourd’hui exclusivement réservée au nouveau maitre des lieux . Ces…

A suivre

Communication officielle: Belhimer reprend la main, Mohand Belaid ” en mode silencieux”…

Quand un porte parole officiel de la présidence de la république s’efface de toutes apparitions publiques et ne communique plus, il y a forcement des messages à décoder. Belaid Mohand Said n’a plus pris la parole depuis le mois de juin dernier et les points de presse quasi mensuels qu’il animait au sein même de la présidence ont été carrément abandonnés . Sans aucune explication. Pourtant, c’etait le président Tebboune lui même qui tenait à ce que l’opinion publique soit régulierement informée sur toute l’activité de la haute institution. Les…

A suivre

Le cas Samir Chaabna : Qui a piégé qui?

On a voulu l’honorer d’un poste de ministre, il a plongé la république dans l’embarras. Samir Chaabna titulaire de la double nationalité, algérienne et française est nommé officiellement ministre délégué chargé de la communauté algérienne établie à l’étranger à la faveur du récent remaniement. Sur papier il aura été ministre durant ces trois derniers jours . Scandale ! En hauts lieux , on ” découvre ” que le nouveau ministre détient la double nationalité et on ” suggère ” qu’ il ne l’avait pas déclarée.  Autrement dit , il aurait…

A suivre

Le sens économique d’un remaniement ministériel : Tebboune a-t-il vu la panne?

Tebboune se cherche une économie d’urgence. Time is money… Le tourisme, les finances, l’energie et l’agriculture, ces quatre compartiments qui pourraient être rassemblés autour de la préoccupation de relance économique du pays suivant ce que cherche à décliner comme stratégie de sortie de crise le président Tebboune, viennent ainsi de changer de main. L’industrie et les mines sont désormais deux ministères distincts, le premier toujours conduit par Farhat Ait Ali qui se voit soulagé du compartiment des mines. Cette nouvelle configuration ou reconfiguration dévoile la panne économique, notamment le manque…

A suivre

Le Hirak s’offre les week-ends…

La clôture samedi dernier de la première année du hirak a été à l’origine d’un changement imprévu inhérent à l’extension du hirak. On ne parle plus de journée de protestation populaire mais du week end de protestation populaire. Les manifestants veulent mettre plus de pression. Ne voyant encore rien venir côté pouvoir, le mouvement se durcit en adoptant une nouvelle approche : mobiliser les troupes les vendredis et samedis, mettra le pouvoir dos au mur. ABN

A suivre

Le site ALG 24 définitivement fermé : la décision émanerait de ses propriétaires

Le journal électronique ALG 24 affilié au groupe Ennahar a cessé ses activités depuis 3 ou 4 jours .   Il s’agit d’une fermeture définitive selon certaines sources qui relèvent que la décision de désactivation du site d’informations ALG 24 a été prise par les responsables du groupe Ennahar au lendemain de l’incarcération de son patron Anis Rahmani. Pour rappel , c’est ce même site qui avait créé la fameuse polémique suite à un article qu’ il avait publié il y a plusieurs mois , et où il était question…

A suivre

Procès contre la corruption: Ce n’est qu’ un début

Ce n’est pas fini.  Ils ne sont pas encore au bout de leurs ” peines ” . Les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, condamnés respectivement à 15  et 12 ans de prison vont devoir revenir devant les juges pour d’autres affaires . Le ministre de la justice avait laissé entendre que ce n’était que le début d’une longue série de procès où ” les algériens vont découvrir l’étendue de la corruption.  Et cela va commencer avec une toute partie de cette corruption par l’ouverture du dossier…

A suivre

Campagne présidentielle : Peur sur la ville…

Insignifiante et presque “maudite”  aux yeux de la majeure partie de la population, cette campagne présidentielle née en plein tumulte, présente une pâleur fidèle à l’état des lieux politiques que traverse le pays. En dépit de tout , du rejet massif de ces élections, les candidats ont néanmoins osé. Et certains ont carrément fait le choix de tenter le diable en allant se risquer à inaugurer leur campagne au coeur d’Alger, fief de la contestation, à l’image de Bengrina qui a calculé  le ” risque Alger “, ou de Benflis…

A suivre

L’ancien wali Abdelhakim Chater probable successeur de Bedoui ?

Abdelhakim Chater, un nom à retenir dans le nouvel échiquier politique qui s’annonce inéluctable après le départ du premier ministre actuel . En effet , Abdelhakim Chater actuel chef de cabinet de Bedoui semble avoir d’ores et déjà été choisi pour jouer un rôle clé et occuper un poste de premier rang dans la nouvelle équipe gouvernementale appelée à être annoncée dans les prochains jours, selon plusieurs sources et la lecture du fil des événements. Abdelhakim Chater qui a été wali de Tizi ouzou juste avant de se voir propulser…

A suivre

Abdelmadjid Tebboune : future carte de l’armée ?

Le nom de Abdelmadjid Tebboune se précise davantage dans les plans du commandement de l’armée qui semble avoir le monopole dans la gestion de la crise politique. Du moins , le visage de L’ex premier ministre est en train de prendre forme dans le schéma codé,  déroulé progressivement par le chef d’état major Gaid Salah . Ce dernier présente actuellement une feuille de route, avec effet rétroactif qui mène droit vers les objectifs non accomplis de Tebboune. Quand Gaid Salah s’annonce en guerre ouverte contre les oligarques et ceux qu’…

A suivre