Procès contre la corruption: Ce n’est qu’ un début

Ce n’est pas fini.  Ils ne sont pas encore au bout de leurs ” peines ” . Les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, condamnés respectivement à 15  et 12 ans de prison vont devoir revenir devant les juges pour d’autres affaires . Le ministre de la justice avait laissé entendre que ce n’était que le début d’une longue série de procès où ” les algériens vont découvrir l’étendue de la corruption.  Et cela va commencer avec une toute partie de cette corruption par l’ouverture du dossier…

A suivre

Le procès qui réunit “démocrates” et “épris” de justice.

Le miracle n’était pas au rendez vous. Le procès, oui . Bouteflika non .   Pourtant , C’est son système, ses hommes , sa politique et sa signature que l’on a jugés autour d’un procès public quasi retransmis en direct par des moyens ” tolérés ” et où, faut il le concéder, la transparence était bel et bien présente. Les accusés ont tous eu l’occasion de s’exprimer . Quitte à faire des révélations.   Le procès aussi inédit fut il , marquera à jamais  l’histoire de cette Algérie désertée par…

A suivre

La Nouvelle de la Semaine:  Le Dundee de la Medina

  Par: Nina.K Qu’est ce qui sublime une chanson, les paroles ou la voix de son interprète ? Ou est-ce au final l’union des deux ? Le chant des oiseaux, pourtant dénués de cordes  vocales, est-il moins enchanteur ? Ces ondoiements mélodieux n’atteignent-ils  pas le tréfonds de notre âme qu’ils font vibrer à en pleurer. Ils nous absorbent tant qu’on n’entend plus qu’eux.  Tout comme  l’appel de la terre natale qui déploie ses entrailles et attire vers elle ses hommes les plus fidèles lesquels accourent aveuglément pour se jeter  volontairement dans son foyer ardent.…

A suivre

Crise politique : Ceux qui persistent dans le dérapage…

Par Docteur Rafik Alloui Nous avons eu droit ces deux derniers jours à deux dérapages inédits jamais vus dans un Etat qui se respecte :l’un venant d’une institution censée être neutre dans l’organisation des élections présidentielles,et l’autre venant d’un commis de l’Etat censé représenter un gouvernement qui se dit être en dehors de l’organisation de ces mêmes élections.   Le premier dérapage est signé  du président de l’Autorité Nationale Indépendante des élections (ANIE). Monsieur Mohamed Chorfi qui a annoncé sur la chaîne de télévision Al Hadath que le nombre de…

A suivre

Procès Ouyahia, Sellal et compagnie : Les chiffres d’un business politique

Des sommes faramineuses dilapidées. Pour la première fois dans les annales de la justice algérienne, deux ex chefs de gouvernement (Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal )comparaissent devant le tribunal et poursuivis sous plusieurs chefs d’inculpations dont l’octroi d’avantages non conformes à la loi. Pour cette première audience, c’est le dossier relatif à l’automobile qui a été épluché. D’ailleurs les patrons des unités de montages dont Maazouz,Bairi étaient  dans le banc des accusés. Dès l’ouverture de l’audience, la défense de Ouyahia avait dénoncé la violation de la loi notamment l’article 177…

A suivre

L’énigme Rachid Nekkaz : il a forcé son destin

Sans grande surprise , Rachid Nekkaz, considéré comme un agitateur politique plus mobile que son propre tel mobile a finalement été arrêté. L’homme qui a connu tous les commissariats du pays savait que la menace d’un emprisonnement l’attendait inéluctablement et pour autant il ne s’est guère résolu à concéder le moindre pas en arrière dans sa démarche singulière de faire de l’opposition au système. Nekkaz a récemment publié une vidéo au ton assez dur, voire violent , dans laquelle il a ouvertement adressé des menaces aux députés . Son terrain…

A suivre

Mihoubi explose le FLN, Tebboune s’offre sa base

Au FLN , désormais c’est le grand cafouillage, les militants ne sachant plus sur quel pied danser à l’approche de ces présidentielles et en l’absence des traditionnelles consignes et instructions de vote . Il est vrai qu’ officiellement le plus vieux parti du pays et néanmoins le plus honni ne présente aucun candidat, mais d’ores et déjà l’on annonce par la voix de son secrétaire général par interim la forte probabilité d’inciter le FLN à soutenir le candidat du RND, en l’occurence Azzedine Mihoubi ! Des manoeuvres sont en cours…

A suivre

Le ministre de l’intérieur s’emporte et provoque la polémique : Des propos qui choquent

Le ministre de l’intérieur, Salah Eddine Dahmoune,  sera-t-il rappelé à l’ordre ? Ses propos tenus aujourd’hui ont enflammé la toile et provoqué une colère noire au sein de l’opinion. Usant de termes et de qualificatifs, jusque là jamais sortis dans un micro tendu à un officiel algérien, de surcroît, ministre de l’intérieur, Salah Eddine Dahmoune s’est attaqué de manière aussi violente qu’ indécente à une catégorie de citoyens. Il traite certains opposants et manifestants de ” pervers, traitres et homosexuels ” en ajoutant ” connaître ces personnes , une à…

A suivre

La nouvelle de la semaine : Mani…

  Par Nina K.    La grande derbouka !  C’était le plus beau cadeau de sa grand-mère. ça la fait penser au mariage de sa jeune tante, sur la grande terrasse de l’immeuble, dans La Casbah. Sa mère l’a soigneusement gardée et elle n’a eu de valeur symbole qu’après le décès de sa grand-mère.   Mani aux joues caves si douces, Mani si dure. Les souvenirs sont sublimés et la mnémonique requiert de la concentration parfois sans résultat. Car au final, Mani, elle était comment ?   Elle avait le choix de…

A suivre

Ouyahia et Sellal, face à l’opinion et aux juges : la campagne et le procès…

Le temps d’un procès, unique dans les annales politico-judiciaires du pays , le tribunal de Sidi M’hamed, va être le coeur de toute l’Algérie . Voire, au delà des frontières. Au menu , deux ex puissants premiers ministres de l’ère Bouteflika, respectivement Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal  ainsi que d’anciens ministres de l’industrie et quelques hommes d’affaires, versés dans le montage automobile, ce créneau choisi pour faire démarrer la machine .   Audience publique, ouverte à tous , car ” nous n’avons rien à cacher ” a récemment martelé le…

A suivre