Cafouillage et “fausse déclaration”: la douane garde son patron

Personne n’était en mesure d’expliquer l’annulation du mouvement à la tête des Douanes  qui avait été pourtant officiellement annoncé hier par les autorités via l’agence d’information officielle.

Les cadres des Douanes n’en revenaient pas suite à ce revirement.  Début de matinée, la décision était tombée portant nomination du jeune Hakim Berdjoudj comme Directeur général en remplacement de Mohamed Ouaret.

La cérémonie d’installation et de passation de consignes est préparée et tout semblait mis au point pour l’après midi de ce mardi.

Surprise : une nouvelle décision tombe et annule tout. Mohamed Ouaret garde son poste de directeur général et le malheureux Berdjoudj qui occupait le poste de directeur des études auprès du cabinet du DG retourne à ses missions initiales.

Rencontrés ce mardi , les cadres des Douanes manifestent leur étonnement et surtout le revirement spectaculaire dans cette affaire .

Ce n’est que tard dans la soirée qu’ un communiqué aussi bref qu’ imprécis a été élaboré pour confirmer que le directeur général des Douanes, Mohamed Ouaret poursuit sa mission le plus normalement du monde.

Pourtant on avait bien attribué l’origine du limogeage “raté ” à la présidence de la république qui aurait d’ailleurs manifesté cette décision au terme du conseil des ministres de lundi dernier

Que s’est il passé entre temps ? Qu’ est ce qui a motivé le maintien de Ouaret ou plutôt le rejet du nouveau directeur général dont on dit pourtant qu’ il serait aussi compétent qu’ intègre?

ABN

Lire aussi