Le D.G de Salam Bank Algérie, Nasser Hideur: L’opportunité gagnante de la banque islamique

La banque islamique , une vision autrement plus rentable. Nasser Hideur, le patron d’Essalam Bank, cet établissement qui a réussi la prouesse d’une croissance à deux chiffres, nous explique l’opportunité économique d’un tel mode de financement. En vieux routier de la finance islamique , il aura permis à sa banque de s’affirmer comme un modèle de réussite susceptible d’encourager la vision des autorités monétaires en la matière.   1/Présentation succincte d’Essalem Banque. Sa politique de développement. Ses chiffres, son réseau et ses ambitions. Salam Bank Algérie est une Banque de…

A suivre

Il a equipé les hôpitaux de Biskra: Ce donateur que l’on veut diaboliser

Une très importante dotation de matériel médical vient d’être réceptionnée par les autorités de la wilaya de Biskra. Cette dotation composée de tout ce dont ont besoin les hôpitaux de cette wilaya pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Elle  a été dépêchée sous forme de donation comme première expédition. Elle a été suivie d’une autre spécialement pour l’hôpital de Sidi Okba. D’autres vont suivre, nous a-t-on appris. L’initiateur de cette opération a demandé qu’on ne cite pas son nom, mais l’insistance de journalistes sur place a fait que, non…

A suivre

Petite indélicatesse de societé: La tante et la chaussure de la mariée…

  Ma tante est vraiment trop franche, trop directe frôlant parfois l’indélicatesse. Elle pourrait dire à un bossu de ranger sa gibbosité  . Mais bon, on ne choisit pas sa famille ! Elle me rend visite rarement mais étrangement est au courant de tout ce qui se passe chez moi et autour de moi . Ma mère m’a tellement harcelée  que j’ai fini par l’inviter à passer quelques jours chez moi tout en priant le tout puissant qu’après son départ les voisins continueraient à me saluer.   Tout a été très…

A suivre

Cri d’alerte du neurologue: La belle au bois dormant n’est pas une femme !

Par Professeur Nadia Toubal Chef de service Neurologie CHU de Annaba.   Nous assistons, impuissants à un nouveau phénomène social et comportemental qui mine nos familles . En effet, depuis plus d’une décennie nos garçons de 14  à 30 ans ont inversé leur cycle nycthéméral. Ils dorment  toute le matinée et ne se réveillent que tard dans l’après midi .La nuit ,tels des vampires ,ils errent dans la maison  ou  sont figés à leur écrans le doigt plus rapide que l’esprit . Cette addiction aux réseaux sociaux a bouleversé l’organisation…

A suivre

LA DOULEUR DES VIEUX: CES GRANDES COQUILLES VIDES !

  Partout en Algérie, des Aurès à la kabylie , d’El kala à Maghnia , le voyageur verra ces grandes bâtisses silencieuses qui longent les routes .D’autres plus audacieuses  se nichent sur les hauteurs défiant les abimes .   Certaines plus chanceuses trônent au milieu des quartiers huppés des grandes villes. Différentes par leur style , leur couleur ou leur volume , elles attendent inlassablement des visiteurs qui ne viendront jamais .Si certaines émerveillent par leur architecture harmonieuse et par les bougainvilliers qui lèchent  leurs murailles , d’autres dénotent d’un mauvais…

A suivre

Professeur en Épidémiologie et médecine préventive, Abdelaziz Tadjeddine: << la fin de la pandémie n'est pas pour demain...>>

Pourriez vous, vous présenter ? votre spécialité ? Et vos missions actuelles ici et ailleurs ? Monsieur  Abdelaziz TADJEDDINE , je suis professeur en Epidemiologie et medecine préventive et médecin chef de service epidemiologie de l’EHS de Canastel ( Oran ). Je suis également directeur du laboratoire d’enseignement et de recherche en maladies Emergentes et Ré Emergentes agrée auprès de l’université Ahmed Ben Bella d’Oran.   Je suis expert VIH Sida et consultant auprès d’institutions nationales et internationales.   Votre lecture de la situation sanitaire liée à la Covid19 d’autant qu’on observe une…

A suivre

Le professeur en medecine explose ses verités: Mon coup de gueule!

Par Professeur Nadia. Mon coup de gueule !   Le bouc émissaire est de blanc vêtu ! faut il en faire un mouton ?     Le système a tout fait pour rabaisser le médecin ; il n’a aucune qualité de vie à l’instar des autres algériens sauf que son travail difficile et stressant mérite un peu plus de considération comme cela est admis dans les sociétés qui se respectent ; les médecins des hôpitaux ne sont pas logés ;le pouvoir construit des logements accessibles financièrement à ceux qui brûlent les pneus…

A suivre

Point de vue franco-algérien : Projet d’éradication du franco-maghrébin ?

  Projet d’éradication du franco-maghrébin ? Le titre vous choque ? C’est normal ! Aujourd’hui l’occasion nous est donnée de revenir sur ce qui, s’apparentant à un simple fait-divers, pourrait donner lieu aux inquiétudes les plus vives… Retour sur les fameux incidents de Dijon pour un enseignement qui s’impose.   A Dijon s’est produit un grave incident, il y a déjà plus d’un mois, opposant les communautés maghrébine et tchétchène. Cela commence, nous explique-t-on, par la prise à parti d’un jeune tchétchène par d’autres jeunes, quant à eux issus de…

A suivre

Les défis économiques de Tebboune: Scénarios et préalables…

Réduire la part des hydrocarbures dans l’économie nationale à moins 20%. Ce serait réalisable d’ici 2021, souligne le président Tebboune lors d’une rencontre avec la presse nationale. C’est un pari et un défi tout à fait réalisable à mon avis, contrairement à ce que pensent beaucoup.   Le président de la république veut donc en faire désormais, les futurs acteurs de cette nouvelle stratégie : les mines, l’agriculture et les finances. Il compte premièrement sur les vastes ressources minières dont regorge le pays curieusement inexploitées qui pourraient constituer une substitution…

A suivre

Point de vue franco-algérien : Des cons finis dé-confinés en France…

Il y a deux mois prenait fin la période de confinement en France. Le contraste entre l’avant et l’après-confinement est des plus saisissants : là où légèreté et insouciance régnaient en France et en Navarre, ce sont la crainte et la psychose qui désormais l’emportent.   En effet, ce lundi 20 juillet le port du masque en lieux dits « fermés » fut rendu obligatoire. Si cette mesure est encore loin de convaincre l’ensemble des Français, force est de constater que ces derniers sont de plus en plus nombreux à…

A suivre