Au delà du reportage sur le hirak : La manoeuvre n’est pas exclusivement….française.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères affirmait « Le caractère récurrent de programmes diffusés par des chaînes de télévision publiques françaises, dont les derniers en date sur France 5 et la Chaîne Parlementaire, le 26 mai 2020, en apparence spontanés et sous le prétexte de la liberté d’expression, sont en fait des attaques contre le peuple algérien et ses institutions” dont l’armée, “digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN). »   Ce communiqué fait allusion à deux documentaires, diffusés respectivement sur la chaîne du service public France 5…

A suivre

Bordj Bou Arreridj : Les défis à relancer pour une vocation à retrouver…

La wilaya de Bordj-Bou-Arreridj s’est engagée depuis quelques temps dans un processus de développement s’appuyant à la fois sur sa vocation agro-pastorale et sur un développement industriel tous azimuts qui fait d’elle une région de croissance alternative aux hydrocarbures.   Malheureusement, l’instabilité et les changements brusques des responsables ne sont guère favorables à l’inscription dans la durée des politiques menées. En effet, en moins de cinq ans, cinq walis ont été nommés à la wilaya de Bordj Bou-Arreridj.   Cet état a fait que depuis deux ans, la wilaya de…

A suivre

Révision de la constitution : Ambiguïté dans la séparation des pouvoirs…

Le projet de la nouvelle constitution, a été remis à l’ensemble de la classe politique, aux acteurs de la société civile et autres personnalités nationales et académiciens pour “enrichissement” précise la présidence. La copie rédigée par la commission des experts n’étant pas définitive.  La présidence de la République s’est engagée à prendre en considération les suggestions formulées. Après avoir formulé  quelques observations essentiellement sur la forme dans le précèdent article intitulé « Révision de la constitution : En attente de débats contradictoires… » paru dans le même journal, nous allons essayer de…

A suivre

Révision de la constitution : En attente de débats contradictoires…

Les services de la présidence de la République ont libéré, jeudi 7 mai, la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution. Ainsi, les personnalités nationales, les académiciens, les partis politiques, les organisations de la société civile, les syndicats et les organisations estudiantines pourront débattre et enrichir cet avant-projet, précise la présidence de la république dans un communiqué.   Il convient de noter,indique ce communiqué que ce texte « se veut une simple mouture pour une révision globale et profonde de la Constitution. Il s’agit, donc, d’une plateforme de débat…

A suivre

Elle couvre 40% des besoins nationaux : Biskra, l’excellence agricole…

La wilaya de Biskra qui est connue par son patrimoine phoenicicole riche de près de 4 millions de palmiers, par lequel il a été enregistré selon les responsable locaux du secteur, une production de 4,8 millions de quintaux de dattes au titre de la saison agricole de 2019, dont 3 millions de quintaux de Deglet-Nour de qualité supérieure, ce qui représente 60% de la production globale.   Aujourd’hui, Biskra s’est inventée une nouvelle vocation, en devenant le potager de l’Algérie et ce en se prédestinant à cultiver des tomates, des…

A suivre

Le casse tête des dépenses de l’Etat : comment concilier la relance et l’austérité….

Le Conseil des ministres a tenu dimanche 3 mai 2020 sa réunion sous la présidence de M. Abdelmadjid Tebboune, Président de la République. Parmi les décisions prises, l’augmentation de 30 à 50% la réduction du budget de fonctionnement. Cette réduction comprend les dépenses de l’Etat et de ses institutions. Au terme de cette réunion, les dossiers de l’agriculture, de l’aviation civile, de l’Energie, de l’innovation, et de la sécurité sanitaire ont été évoqués. En ce qui concerne l’agriculture, le président de la république a souligné l’impératif d’accélérer la création immédiate…

A suivre

Le gouvernement valorise la science et la recherche: la valeur et les objectifs, stratégie à définir…

Conformément à loi n° 20-01 du 30 mars 2020 fixant les missions, la composition et l’organisation du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a présidé au siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la cérémonie d’installation du professeur Mohamed Tahar Abadlia, en tant que président du Conseil national de la recherche scientifique et des technologies (CNRST).   A noter que le professeur Abadlia a occupé plusieurs postes au sein du ministère de l’Enseignement supérieur, d’abord en qualité de…

A suivre

Les grands défis qui attendent la nouvelle agence de coopération : Ce retard que L’Algérie doit rattraper…

Durant ces dernières décennies les agences nationales de coopération internationales ont joué un rôle primordial dans la promotion de la collaboration, du partenariat à l’échelle mondiale.   On peut citer en exemple les agences de coopération internationales telles que L’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), l’agence Allemande d’assistance technique (GTZ), l’agence Américaine pour le développement international (USAID),l’agence Française de développement, l’agence Canadienne de développement internationale (ACDI), l’agence Japonaise pour la coopération internationale.   L’Algérie à son tour vient de créer son agence de coopération internationale pour la solidarité et le développement…

A suivre

L’appel de Tebboune aux compétences : L’heure de la reconnaissance a-t-elle sonné?

Le dimanche 19 avril 2020, au cours de la réunion périodique du Conseil des ministres, le président de la république déplore, cette réalité qu’ il relève  :« nous ne sommes pas parvenus, à ce jour, à produire localement à 100% un téléviseur ou un réfrigérateur alors que l’Algérie recèle des compétences scientifiques dans les divers domaines. Des compétences qui ont démontré leur potentiel dans notre lutte collective contre la propagation de la pandémie du Coronavirus ».   Et d’ajouter, « nous avons des compétences algériennes et des ressources matérielles susceptibles de nous mettre…

A suivre

Covid19, effets secondaires politico-économiques : Ce que l’Algérie devrait savoir…

Les scientifiques, Kang HaoCheong et Michael C. Jones,de l’Université de technologie de Singapour ont démontré dans une réflexion inédite les conditions de notre civilisation qui ont pu favoriser le développement de la pandémie du Corona Virus Covid-19: La surpopulation, la mondialisation, l’hyperconnectivité et des chaînes d’approvisionnement de plus en plus centralisées. Les auteurs de cette réflexion confirment que le Covid-19 révèle des anomalies critiques dans notre système mondial de commerce, de gouvernance et de santé publique et déséquilibre de ce fait d’autres domaines vitaux, tels que la stabilité économique et…

A suivre