Après le drame qui a frappé l’entreprise: Solidarité avec AD DISPLAY

 

 

La campagne médiatique qui a visé AD DISPLAY et son patron Mourad Hadj Said a suscité la sympathie du comité de village d’azazga .

A la suite du malheur ayant frappé l’entreprise d’affichage public AD DISPLAY, nous, comité du village Achallam, au nom de nos concitoyens, tenons à exprimer nos sincères condoléances à la famille de la victime de l’incident survenu la nuit du vendredi 20 avril dernier.

En cette douloureuse occasion, notre affection va également à l’entreprise employeuse et son patron Mourad HADJ SAID. Ce dernier, étant l’un des nôtres et digne fils de notre village historique, est, le moins que l’on puisse dire, inconsolable devant ce fait tragique.

A cet effet, nous tenons, et de façon solennelle, à lui apporter tout le soutien moral dont il a besoin en cette période, en l’assurant de notre présence indéfectible dans une situation où des voix irresponsables et profitant du tragique pour mettre en place une stratégie malsaine de déstabilisation d’un homme intègre, modeste et qui réalise un parcours professionnel d’investisseur digne d’un homme d’affaires moderne, soucieux d’évoluer et de contribuer au développement économique tant souhaité pour notre cher pays.

Mourad HADJ SAID s’est illustré durant tout son parcours de chef d’entreprise d’un travail acharné et d’une sympathie et générosité dont a bénéficié notre village, ainsi que toute personne nécessitant une prise en charge.

Laissant ses actions témoigner pour lui, nous lui exprimons ici notre profonde solidarité et dénonçonsles manœuvres malhonnêtes, portées par des journalistes et autres voix pour qui le drame est une occasion d’attaquer et d’insulter, et non un moment de solidarité et d’affection.

Qu’il puisse trouver ici tout le soutien et les encouragements de son village natal, fier de son fils.

Lire aussi