Algérie-Guinée : One,two, three et l’Algérie en…quart !

Algérie- Guinée : one two three et l’algerie en quart

La loi des séries n’a eu aucun effet sur les fennecs, le coach Belmadi a maîtrisé son sujet avec beaucoup de rigueur et un bloc toujours aussi compact qui traduit son impact sur la sélection nationale.

En interview de fin de match le coach n’a pas manqué de faire un clin d’œil au peuple algérien, une déclaration tout en émotion.

Une rencontre de toute beauté avec un premier but à la 24ème de Belaili en relais avec un Bounejah pesant, éreintant les défenses adverses.

En seconde période sur un travail de l’infatigable Bennacer (l’homme du match ABN) et un centre millimétré sur le capitaine Mahrez très peu en vue jusque là, un contrôle orienté de celui-ci qui laissa le défenseur cloué sur place pour conclure à la 57ème et de deux pour les fennecs.

Belmadi ne pouvait pas finir sans abattre sa dernière carte qui de plus est méritante : celle de la paire Ounas et Delort.

Et pas plus tard que la 82ème Ounas lui donna raison en s’en allant crucifier le gardien guinéen sur un travail magnifique de la pépite Atal, lancée par Mahrez qui trouva Ounas, et jamais deux sans trois.

L’Algérie s’envole avec 0 buts encaissés pour les quarts de finale, dans un couloir assez dégagé car les formations égyptiennes et camerounaises sont tombées en ces 8ème.

La suite de la compétition s’annonce sous les meilleurs auspices pour nos fennecs.

RD

Lire aussi