Abus de  Pesticides sur les produits agricoles: Assiette empoisonnée?

Censée rassurer et apporter des éclaircissements , la réaction du Ministère de l’agriculture suite au refoulement de plusieurs pays de cargaisons de produits agricoles , s’est avérée aussi défaillante que confuse.  Une réponse peu convaincante.

En effet , après avoir provoqué une onde de panique chez les citoyens , l’exportation avortée d’une bonne cargaison de pommes de terre et de dattes vers le Qatar, la Russie et la France notamment , continue d’alimenter les folles supputations.

Beaucoup s’inquiètent des véritables motifs de ce rejet émanant de pays réputés sérieux et qui auraient selon les premières informations motivé leur décision par des considérations sanitaires.

Autrement dit , nos produits agricoles sont dangereusement porteurs de fortes doses de pesticides. S’agit il d’un cas isolé ou d’une erreur de traitement à mettre sur le compte d’ une chaîne inexpérimentée qui aurait amené certains exportateurs à commettre des erreurs d’évaluation ?

Y a t il eu réellement, un usage abusif de pesticides décelé par les partenaires étrangers qui nous renvoient finalement cette alerte ? Pour le ministère de l’agriculture dont la réaction manque de certitude et d’assurance, il s’agirait ni plus ni moins que d’un problème de “rupture de la chaîne de froid ” qui aurait causé une perte de fraîcheur aux produits les rendant donc sujets au refoulement. D’aucuns, légitimement, persistent néanmoins à manifester une forte inquiétude sur la réalité sanitaire de ce qui est localement consommé et s’interrogent sur la rigueur des contrôles, préalablement à la mise sur le marché de tous ces produits.

En tous les cas , le Ministère de l’agriculture n’a pas convaincu tant sa réaction manquait de substance et d’éléments rassurants.

L’assiette quotidienne risque à ce train de se révéler source de ” grave malnutrition” . Assiette désormais à certifier avant tout service!

A.A

Lire aussi