Abderezak Mokri, l’homme qui a tout essayé : Il rate son mariage anti kabyle!

Mariés au …pire ! Le couple infidèle , Naima Salhi et Abderrezak Mokri , une union sacrée  contre la kabylie . Infidèles à l’unité sacrée d’un peuple et de toute une histoire.

Si Naima Salhi tente de s’attaquer à la kabylie et à en faire l’essentiel du programme de ce qui lui sert de parti , Abderezak Mokri, pour sa part, du haut de ses accointances avec Said Bouteflika et ses tentatives de sous traiter la manoeuvre de l’ancien régime en quête de prolongation de mandat, vient de lancer une sacrée dose de propos racistes à l’égard d’une partie de ce peuple.

Il est vrai que le patron du MSP est dans le besoin pressant de faire diversion et d’offrir un appât politique aux débats de l’heure .

Lui qui vient d’être éclaboussé par les suspicieux marchandages de l’ombre qu’ il a bien voulu mener, en qualité ” d’opposant incliné ” avec le conseiller et frère de l’ancien président.

Il a fait un deal secret . Au détriment du peuple et du pays . Cet islamiste sans religion a menti à ses propres militants et a pris le risque de trahir le peuple . N’a t il pas essayé de défendre l’idée du prolongement de mandat de Bouteflika ?

Aujourd’hui, Mokri est pris dans sa propre tempête.  Ses rencontres de l’ombre le rattrappent et le confondent à jamais comme un homme capable de vendre le pays pour satisfaire ses ambitions personnelles .

Quel crédit pourrait il lui rester , après avoir tergiversé et refusé au début d’apporter le moindre soutien , un brin de compassion à madame louiza Hanoune qui a été arrêtée en sa qualité de responsable de parti politique ?

Mokri, aujourd’hui, tente un rapprochement inespéré de Gaid Salah ou du moins de la politique de ce dernier qui se dit farouchement opposé à tout ce qui est français.  Et c’est à ce niveau que veut s’embarquer Mokri pour espérer une place dans les rangs de Gaid .

Seulement le patron du MSP en mal d’inspiration veut séduire les chefs de l’heure en prenant le gros risque de  la division des algériens.  Il s’attaque à la kabylie qu’ il présente comme une région au service de la France.

Mokri se dit avoir été inspiré par un reportage qu’ il découvre sur la chaîne El Bilad, connue pour sa logique coincée entre les affaires et la religion où le rose féminin est néanmoins toléré.

Nous sommes face à une tentative de division dangereuse émanant d’un chef de parti politique à un moment où l’Algérie est en train de vivre une crise qui ne peut supporter de tels dérapages .

Désormais , Abderezak Mokri constitue une menace pour la stabilité et l’unité du pays . La justice serait bien inspirée à qualifier cet acte commis contre le peuple Algérien .

Karim A

 

 

 

 

Lire aussi