Crise politique : ingérence suspecte et mobilisation détournée…

Par Docteur Rafik Alloui Le parlement Européen a voté une résolution ce jeudi 28 novembre2019 demandant aux autorités algériennes de mettre un terme à la répression du Hirak.   Paradoxalement, ce même parlement  ferme les yeux sur la répression musclée des gilets jaunes où chaque samedi des blessés graves sont enregistrés en France. Pourquoi cette résolution intervient- elle maintenant? Quels sont les dangers de cette initiative ?   Nous savons que cette résolution a une portée avant tout symbolique. Elle n’oblige nullement les États membres ni les institutions européennes à modifier…

A suivre